Canada - Essais libres 3 : Alonso 2

Au terme d'une séance d'essais libres âprement disputée, Sebastian Vettel devance Fernando Alonso pour 6 millièmes et Lewis Hamilton, alors que pas moins de 15 pilotes se tiennent en une seconde. Nico Rosberg, victime d'un problème d'embrayage, et Jean-Eric Vergne, après une sortie de piste, ont vu leur séance se terminer de façon anticipée.

C’est un ciel bleu et ensoleillé qui accueille les pilotes pour la troisième séance d’essais libres alors que la température dans l’air dépasse déjà les 20°C. Heïkki Kovalainen est le premier à s’aventurer en piste pour les habituels tours d’installation et tous les pilotes rentrent d’ailleurs dans les stands à la fin de leurs tours respectifs sauf pour Nico Rosberg. L’Allemand arrête sa Mercedes à la sortie du virage 7 : l’Allemand se plaint à la radio d’avoir eu une « sensation étrange » avec l’embrayage lors de sa simulation de départ en bout d’allée des stands.

Kamui Kobayashi est le premier pilote à signer un tour chronométré en pneus Tendres (1:17.376) suivi de Jenson Button, en 1:19.008, qui doit rattraper aujourd’hui le temps perdu lors des deux premières séances d’essais libres. Kimi Räikkönen vient disputer le meilleur temps aux deux hommes, mais après avoir signé le meilleur temps dans les deux premiers secteurs, le Finlandais ne peut faire mieux.

Au même moment, Jean-Eric Vergne est le deuxième homme de la matinée à mettre pied à terre puisqu’après être sorti un peu au large dans le virage n°1, le Français met les roues dans l’herbe humide, sa monoplace échappant ainsi à tout contrôle et terminant sa route, à vitesse moyenne, dans le mur de pneus.

Ceci n’empêche cependant pas Jenson Button de s’emparer du meilleur temps aux dépens de Kamui Kobayashi, en 1:15.833, mais Sebastian Vettel l’en déloge quelques minutes plus tard en 1:15.440, avec le meilleur temps dans le dernier partiel. L’Allemand enfonce le clou au tour suivant en 1:15.022, en mettant tous ses secteurs en violet sur les écrans de contrôle, synonyme de meilleurs temps absolu.

Le pilote Red Bull devance alors Massa, Schumacher, Grosjean et Maldonado qui se sont intercalés devant la McLaren de Jenson Button. Or Fernando Alonso ne tarde pas à déloger son coéquipier de la deuxième place, mais reste à 2 dixièmes du double champion du monde en titre. L’Espagnol bat le meilleur temps dans le premier secteur mais renonce à poursuivre son effort afin de faire chauffer ses pneus à grands coups de volant. Au tour suivant, le pilote Ferrari manque la corde à l’épingle et renonce une nouvelle fois à sa tentative. Le tour suivant sera le bon pour le natif d’Oviedo qui parvient enfin à déloger Vettel en devenant le premier à passer sous la minute 15 en 1:14.737. Mais Alonso n’en garde pas longtemps l’avantage puisque Lewis Hamilton le coiffe pour un cheveu, en 1:14.712.

Le Britannique devance alors Alonso, Vettel, Massa, Räikkönen, Schumacher, Kobayashi, Grosjean, Di Resta et Maldonado alors qu’il reste à peine plus d’un tiers de la séance. Romain Grosjean est d’ailleurs le premier pilote à monter les pneus Super Tendres qui lui permettent de se hisser au troisième rang, tandis que Jenson Button réintègre le Top 10 provisoire, en pneus Tendres, en 5ème position. En bas de la feuille des temps, les pilotes HRT confirment leurs bonnes dispositions sur le circuit Gilles Villeneuve en devançant les deux Marussia, Charles Pic précédant de peu son coéquipier.

Deuxième pilote à monter les pneus Super Tendres à flancs rouges, Michael Schumacher échoue au 4ème rang, alors que Sebastian Vettel s’en va cueillir le meilleur temps, en pneus Tendres, au nez et à la barbe de Lewis Hamilton, pour un petit millième. Michael Schumacher se rapproche à 85 millièmes du pilote Red Bull, mais reste 4ème au classement.

Sebastian Vettel impressionne par sa constance en piste, enchaînant un tour en 1:14.9 puis 1:14.7. Mais le meilleur temps de l’Allemand ne résiste pas aux assauts de Fernando Alonso qui, en pneus Super Tendres, signe un temps de 1:14.448. Son coéquipier, Felipe Massa, ne parvient pas à rivaliser, commettant quelques blocages de roues qui l’empêchent de pouvoir prétendre à mieux que la 5ème position.

Dans les dernières minutes, la plupart des pilotes montent les pneus Super Tendres, Kimi Räikkönen s’invitant à son tour sous la barre de la minute 15, en 7ème position, à un dixième de son coéquipier. Mark Webber l’en déloge alors que Sebastian Vettel, blotti dans les échappements de la Mercedes W03 de Michael Schumacher, reprend le meilleur temps pour 6 petits millièmes.

Quelques instants plus tard, Kimi Räikkönen se rate à la chicane et braque pour rentrer dans l’allée des stands. Une manœuvre jugée cavalière par les commissaires qui ouvrent donc une investigation.

Sous le drapeau à damier, Sebastian Vettel n’arrive pas à améliorer, souvent gêné par le trafic à l’approche de la dernière chicane. L’Allemand devance Fernando Alonso et Lewis Hamilton alors que Jenson Button, 15ème, est à moins d’une seconde du pilote Red Bull.

1 Vettel Red Bull 1:14.442 22
2 Alonso Ferrari 1:14.448 +0.006 17
3 Hamilton McLaren 1:14.712 +0.270 19
4 Webber Red Bull 1:14.724 +0.282 21
5 Maldonado Williams 1:14.755 +0.313 22
6 Massa Ferrari 1:14.767 +0.325 21
7 Schumacher Mercedes GP 1:14.796 +0.354 19
8 Grosjean Lotus F1 Team 1:14.873 +0.431 20
9 Raikkonen Lotus F1 Team 1:14.977 +0.535 21
10 Hulkenberg Force India 1:14.992 +0.550 22
11 di Resta Force India 1:15.067 +0.625 19
12 Perez Sauber 1:15.112 +0.670 21
13 Kobayashi Sauber 1:15.126 +0.684 24
14 Senna Williams 1:15.237 +0.795 22
15 Button McLaren 1:15.327 +0.885 22
16 Ricciardo Toro Rosso 1:15.498 +1.056 19
17 Petrov Caterham F1 1:16.268 +1.826 24
18 Kovalainen Caterham F1 1:16.545 +2.103 20
19 De la Rosa HRT 1:17.705 +3.263 21
20 Glock Marussia Virgin 1:17.974 +3.532 23
21 Karthikeyan HRT 1:18.189 +3.747 21
22 Pic Marussia Virgin 1:18.684 +4.242 23
23 Vergne Toro Rosso 3
24 Rosberg Mercedes GP 1