Allemagne - Essais Libres 1 : Alonso 3

Jenson Button a profité d'une séance perturbée par des averses légères mais intermittentes qui ont vu le plateau successivement limer le bitume et bouder la piste selon les conditions. Il devance son équipier Lewis Hamilton et Fernando Alonso.

La couverture nuageuse est menaçante au feu vert de cette première séance du week-end. Quant aux températures, elles ne sont pas très encourageantes pour un mois de juillet avec 17°C dans l'air et 18°C au sol. « Il y a quelques averses en ce moment », indique l'ingénieur de course de Kovalainen.

Chez les troisièmes pilotes, Jules Bianchi, Dani Clos et Valtteri Bottas sont mis à contribution, remplaçant respectivement Paul di Resta chez Force India, Narain Karthikeyan chez HRT et Bruno Senna chez Williams.

Les vaporisateurs de liquide de visualisation du flux d'air sont de sortie chez Ferrari et McLaren dès les premières secondes de la séance. La monoplace anglaise arbore de nouveaux pontons et embarque sous le fond plat des capteurs qui illuminent le dessous de la voiture.

La piste est piégeuse. Dès leur tour d'installation, Kimi Raikkonen et Kamui Kobayashi se font avoir au freinage, sans grande conséquence. La Japonais est d'ailleurs le premier à signer un temps, loin d'être significatif, en 1:55.569. La Sauber est chaussée des pneus Durs expérimentaux que Pirelli avait mis à disposition des écuries à Silverstone, sans qu'ils n'aient pu les tester faute de piste sèche. Jean-Eric Vergne, après son tour d'installation est bon pour une vérification des freins. Sa monoplace est démontée avant de repartir pour un test.

Après un quart d'heure, c'est Jenson Button qui signe le premier temps significatif, en 1:18.759 (pneus Mediums). Heikki Kovalainen et Pastor Maldonado sont à plusieurs secondes des temps de l'Anglais, mais eux aussi essayent les pneus Durs expérimentaux. Button abaisse le meilleur chrono en 1:17.240 puis 1:16.595, et est suivi par Romain Grosjean (1:18.482 puis 1:18.362) et Sergio Pérez (1:19.192).

Le circuit est encore vert, les pilotes y cherchent leurs marques, n'ayant pas eu l'occasion d'y rouler depuis 2010. Quelques gouttes de pluie rendent l'adhérence précaire. En ce sens, plusieurs pilotes, dont Webber, Kovalainen et Pérez freinent trop tard, l'erreur la plus flagrante étant pour le Finlandais qui touche le bac à graviers à l'entrée du Stadium. Le circuit est même déclaré mouillé par les officiels. La plupart des pilotes rentrent aux stands, à part Jean-Eric Vergne et Sebastian Vettel.

Scène intéressante chez Lotus, la monoplace de Kimi Raikkonen est entourée par ses mécaniciens, qui tentent de masquer les travaux réalisés sur la voiture du Finlandais. Il semble que l'E20 ait été équipée d'un système similaire au Double-DRS de Mercedes. Un membre de Lotus s'en amuse d'ailleurs en montrant à la caméra un message écrit sur son téléphone : « Beaucoup d'intérêt pour la voiture de Kimi ce matin... »

Il reste 55 minutes et la pluie fait son apparition par intermittence. Jules Bianchi, Jensen Button et Michaël Schumacher sont pris dans une averse plus intense que les autres, obligeant Kamui Kobayashi à tirer tout droit à Stadium et à traverser le bac à graviers. Seul Felipe Massa reste en piste.

Charles Pic et Heikki Kovalainen succèdent au Brésilien. Valtteri Bottas sort à son tour. Le pilote Williams signe un temps en 1:20.788 (pneus Durs), qui ne lui permet pas d'améliorer son 4ème chrono réalisé en 1:19.274, mais qui semble signifier une amélioration des conditions de piste. Malgré cela, Jean-Eric Vergne se fait une grosse frayeur en touchant le vibreur à la sortie du virage 1, il lui faut un réflexe assez impressionnant pour garder sa Toro Rosso sur la piste.

Fernando Alonso, englué à la 16ème position, sort du bois et signe le deuxième chrono en 1:17.795 (Mediums), exactement 1,2 seconde derrière le temps de Jenson Button. Lewis Hamilton se hisse quant à lui 4ème, 1:18.845 (Durs), alors que Sebastian Vettel signe sont premier chrono et se place seulement 18ème (1:20.517, Durs). C'est visiblement l'heure des Champions du Monde puis Michael Schumacher, lui aussi dans ses premiers tours lancés, passe 6ème en 1:18.247, alors que son coéquipier se hisse à la 4ème place en 1:17.915.

Il reste encore 30 minutes de roulage et Lewis Hamilton sort large dans les deux premiers virages, et pour cause, la pluie refait son apparition. Kamui Kobayashi est alors de sortie avec une batterie de capteurs montée derrière le diffuseur.

A un quart d'heure de la fin des EL1, Pérez chausse les pneus intermédiaires en prenant soin de ne pas les abîmer ; son ingénieur lui précisant à la radio qu'il « pourrait en avoir besoin plus tard ». La pluie s'est arrêtée et les monoplaces en piste assèchent rapidement la trajectoire. Malgré tout, les conditions restent piégeuses : Mark Webber effleurant les graviers à l'entrée du Stadium. Au même moment, Michael Schumacher se hisse 2ème en 1:17.382, rapidement délogé par Fernando Alonso en 1:17.370. Pendant ce temps, les mécaniciens de Marussia doivent piquer un sprint dans la voie des stands pour récupérer la voiture de Timo Glock, au ralenti et incapable de rejoindre son garage par ses propres moyens.

Dans les toutes dernières minutes, le virage du Stadium est sous drapeau jaune pour la sortie de Valtteri Bottas dans l'épingle. Le pilote Williams s'excuse à la radio. Il a bloqué ses pneus arrière, partant en tête-à-queue et percutant le mur de pneus à reculons.

Personne n'est donc en mesure d'améliorer, c'est donc Jenson Button, qui a profité d'une piste claire et plutôt sèche en début de séance pour signer le meilleur temps devant son coéquipier et Fernando Alonso.

1 Button McLaren 1:16.595 27
2 Hamilton McLaren 1:17.093 +0.498 22
3 Alonso Ferrari 1:17.370 +0.775 21
4 Schumacher Mercedes GP 1:17.382 +0.787 20
5 Perez Sauber 1:17.413 +0.818 28
6 Hulkenberg Force India 1:17.599 +1.004 17
7 Rosberg Mercedes GP 1:17.915 +1.320 27
8 Massa Ferrari 1:17.995 +1.400 22
9 Maldonado Williams 1:18.020 +1.425 20
10 Grosjean Lotus F1 Team 1:18.130 +1.535 21
11 Kobayashi Sauber 1:18.226 +1.631 22
12 Vettel Red Bull 1:18.339 +1.744 21
13 Bottas Williams 1:18.422 +1.827 28
14 Ricciardo Toro Rosso 1:18.709 +2.114 30
15 Raikkonen Lotus F1 Team 1:18.831 +2.236 14
16 Bianchi Force India 1:18.972 +2.377 21
17 Vergne Toro Rosso 1:19.039 +2.444 34
18 Petrov Caterham F1 1:19.674 +3.079 24
19 Kovalainen Caterham F1 1:19.963 +3.368 24
20 Webber Red Bull 1:20.122 +3.527 27
21 Pic Marussia Virgin 1:20.169 +3.574 20
22 Glock Marussia Virgin 1:20.539 +3.944 18
23 De la Rosa HRT 1:21.138 +4.543 24
24 Clos HRT 1:21.740 +5.145 27