Belgique - Essais Libres 1 : Alonso 22

Au terme d'une séance dominée par la pluie, Kamui Kobayashi repart avec le meilleur temps devant Pastor Maldonado et Daniel Ricciardo. Prudents, les cadors du championnat ont peu roulé même si cela aura été suffisant pour que la Ferrari de Felipe Massa connaisse une défaillance mécanique en toute fin de séance.

Pour leur rentrée des classes, c’est une piste détrempée qui accueille les pilotes avec une température dans l’air qui dépasse à peine les 13°C. Mauvaise nouvelle donc pour Valtteri Bottas et Dani Clos qui devaient profiter de cette séance d’essais libres pour prendre le volant, respectivement, de la Williams et de la HRT. Mauvaise nouvelle également pour les écuries alors que les conditions ne sont guère propices aux essais des nouvelles pièces introduites à Spa.

Les conditions ne découragent pas pour autant Jean-Eric Vergne qui, à bord de sa Toro Rosso, est le premier à prendre la piste. Plusieurs pilotes lui emboîtent le pas mais seul Kobayashi reste en piste pour signer un premier temps de référence en 2:23.141, en pneus Pluie. Le Japonais améliore au tour suivant avant de rentrer aux stands : 2:17.705 pour le pilote Sauber. Après ce dernier, les pilotes se succèdent en piste sans pour autant déclencher le chronomètre et le circuit Spa-Francorchamps plonge peu à peu dans le silence.

Il faut attendre la mi-séance pour revoir un pilote – en la personne de Ricciardo – s’aventurer en piste, alors que le ciel ardennais offre une légère accalmie. D’entrée, l’Australien signe le meilleur temps en 2:14.520. Mais après être également passé entre les mains de Vergne et de Maldonado, le meilleur temps revient à Kamui Kobayashi, en 2:11.389, tandis qu’en piste, les pilotes multiplient les erreurs, notamment au freinage des Combes, en bout de ligne droite du Kemmel.

Sous le drapeau à damier, et alors que Lewis Hamilton boucle son seul et unique tour chronométré de la séance, le meilleur temps de Kobayashi reste incontesté. Le Japonais devance Maldonado et Ricciardo au terme d’une séance dominée par la pluie et où il aura été l’homme le plus assidu en piste avec 19 tours bouclés.

A l’inverse, les pilotes Ferrari ont joué la prudence en restant au chaud dans les garages même s’ils se seront aventurés en piste en toute fin de séance, un roulage bref mais qui pourrait être fatal à la mécanique de Felipe Massa. Le pilote Ferrari est en effet contraint d’arrêter sa F2012 dans l’échappatoire de l’arrêt de bus, un épais panache blanc s’échappant de l’arrière de sa monture. Une casse moteur pour le Pauliste ? Si tel devait être le cas, cela n’aurait rien d’alarmant, les écuries utilisant souvent des moteurs en fin de cycle le vendredi.

Le problème rencontré par le pilote Ferrari est cependant le seul incident majeur de la séance, même si Michael Schumacher est resté immobilisé une dizaine de minutes dans son stand, en fin de session, après s’être plaint d’une vibration sur sa F1 W03.

1 Kobayashi Sauber 2:11.389 20
2 Maldonado Williams 2:11.941 +0.552 14
3 Ricciardo Toro Rosso 2:12.004 +0.615 12
4 Vergne Toro Rosso 2:12.824 +1.435 15
5 Webber Red Bull 2:13.191 +1.802 13
6 Perez Sauber 2:13.861 +2.472 16
7 Rosberg Mercedes GP 2:14.210 +2.821 14
8 Bottas Williams 2:14.660 +3.271 16
9 Vettel Red Bull 2:14.860 +3.471 12
10 Schumacher Mercedes GP 2:15.402 +4.013 13
11 di Resta Force India 2:15.812 +4.423 11
12 Glock Marussia Virgin 2:16.409 +5.020 16
13 Hulkenberg Force India 2:16.786 +5.397 10
14 Petrov Caterham F1 2:16.788 +5.399 16
15 Hamilton McLaren 2:16.827 +5.438 5
16 Button McLaren 2:16.861 +5.472 8
17 Pic Marussia Virgin 2:17.519 +6.130 14
18 Kovalainen Caterham F1 2:18.199 +6.810 10
19 De la Rosa HRT 2:19.546 +8.157 12
20 Clos HRT 2:19.689 +8.300 12
21 Grosjean Lotus F1 Team 2:38.701 +27.312 9
22 Alonso Ferrari 2:40.749 +29.360 4
23 Raikkonen Lotus F1 Team 2:46.580 +35.191 9
24 Massa Ferrari Pas de temps 2